top of page
  • Gaétan Barrière

Comment choisir sa porte de garage ?

Dernière mise à jour : 16 avr.

Type d’ouverture, matériau, esthétique, découvrez tout ce qu’il faut savoir lorsqu’on envisage d’acheter une porte de garage.


Une porte d'un garage doit assurer la sécurité, garantir une bonne isolation thermique et être facile à manœuvrer. Motorisée ou non, votre porte de garage se choisit en fonction de la configuration du garage. Les types de portes de garage sont variés et répondent aux différentes configurations dont vous disposez. En PVC, aluminium, acier, ou bois, motorisées ou non, le tout est de ne pas se tromper dans la prise de cotes de sa porte.


Quels sont les types d'ouverture ?

En fonction de la configuration de votre garage, des dimensions de votre ouverture et de vos besoins d’espace, votre porte peut être à ouverture verticale ou latérale soit à enroulement, coulissante, battante, basculante ou alors sectionnelle plafond (ou latérale). Tout dépend à la fois de votre espace et de vos besoins.


Les portes de garage à ouverture latérale


La porte sectionnelle latérale

Suspendus par un rail et guidés au sol par un second, plusieurs panneaux de faible largeur et articulés entre eux composent l’ouverture. Ce type de porte nécessite un pan de mur disponible d’une longueur au moins égale à celle de l’ouverture. Le premier panneau offre un passage pour une personne. Il est possible d’installer un portillon ce qui permet de ne pas ouvrir toute la porte de garage pour circuler. Si votre garage est bas de plafond, ce type de disposition est particulièrement intéressant.


porte de garage sectionnelle latérale


La porte battante

Composée de deux vantaux, l’ouverture de cette porte nécessite un espace libre en permanence correspondant à la zone de passage de chaque battant. Chaque porte est indépendante. Cette installation privilégie l’optimisation d’espace intérieur et peut être facilement motorisée. Généralement la porte s’ouvre sur l’extérieur mais dans certains cas elle peut s’ouvrir sur l’intérieur. Avec une ouverture extérieure, vous devez vérifier que vous n'empiétez pas sur l’espace public et la chaussée.


porte de garage battante principe


Les portes de garage à ouverture verticale

La porte sectionnelle plafond

Comme la porte coulissante, la porte de garage sectionnelle plafond est composée de plusieurs panneaux articulés guidés par des rails latéraux. Son ouverture n’encombre aucun côté de votre garage puisque les rails sont suspendus. Cela vous permet de gagner en ergonomie pour circuler dans votre garage et installer des étagères sur les côtés. Cette porte nécessite cependant son équivalent en termes de volume sous plafond. Il s’agit d’un type d’ouverture pouvant parfaitement être automatisé. L'ouverture se fait alors tout simplement avec une télécommande.


Porte de garage plafond


La porte basculante

La porte de garage basculante est composée d’un seul panneau qui se lève ou se baisse en glissant sur des rails au plafond. L’ouverture de cette porte peut être débordante, auquel cas un espace minimum est nécessaire à l’extérieur pour son ouverture. L’ouverture peut être non débordante, son ouverture ne dépasse alors pas l’aplomb de l’embrasure de la porte de garage.


La porte enroulable

La porte de garage enroulable bénéficie de la même ergonomie identique que celle des volets roulants. Cette ouverture optimise l’espace car elle n’encombre que le linteau. Les lames, guidées par un rail, s’enroulent dans un coffre. Ce type de porte de garage peut être facilement motorisé. Une retombée d’environ 20 x 40 cm est nécessaire pour le coffre.

 

Quel matériau choisir pour sa porte de garage ?

Le bois

Le bois convient davantage aux ouvertures latérales de par son poids. C’est un matériau qui requiert aussi davantage d’entretien (peinture, lasure) même si de grosses innovations le rendent désormais plus résistant dans le temps. Par ailleurs, le bois reste un matériau parfaitement isolant et génère une barrière thermique naturelle. De ce point de vue, ses performances sont meilleures que l’acier ou l’alu. Compatible avec de nombreux styles, il s’adapte aussi bien aux maisons traditionnelles comme les plus contemporaines.


L'aluminium

Léger, robuste, l’aluminium est un matériau qui a une excellente durée de vie. Il ne se corrode ni ne s’altère dans le temps, et n’a pas besoin d’un lourd entretien. En revanche, il s'agit naturellement d’un fort conducteur thermique… si vous souhaitez isoler votre garage il faut veiller à l’associer à un autre matériau (panneau en sandwich avec plaque isolante). Vu sa légèreté, l’aluminium est tout indiqué pour les ouvertures au plafond, mais aussi toutes les portes de garages sectionnelles ou enroulables. Matériau particulièrement esthétique, l’aluminium dispose d’une large gamme de couleurs et de finitions, et peut bénéficier de motifs et de hublots sans aucun problème.


L’acier

Moins isolant que le bois et présentant des performances un peu équivalentes à l’aluminium, l’acier est un matériau résistant. C’est là son point fort.  Traitées anticorrosion, peintes, laquées ou zinguées, les portes de garage en acier sont assez résistantes et ne demandent que peu d’entretien. Son isolation tout comme l’alu étant son point faible. L'acier est surtout destiné aux portes de garage avec ouvertures verticales.


Le PVC

Voici la solution économique par définition. Léger, isolant, nécessitant peu d’entretien et ayant une bonne durée de vie, le PVC dispose d’excellents atouts pour votre porte de garage. Il est vivement recommandé dans les régions du littoral exposées à l’air marin du fait de sa bonne tenue face à l’humidité et aux intempéries. Étant léger, il se décline également dans toutes les configurations de portes de garage possibles. En revanche, il manque de robustesse notamment face aux effractions et doit être renforcé par de l’acier par exemple, si vous avez besoin de sécurité.


Quel style de porte de garage choisir ?

Les styles de portes de garage sont variés et certaines options comme la présence ou non de hublots peut donner du cachet à votre porte. Chaque fabricant propose des formes et des remplissages variés.


Le type de nervure

La décoration d’une porte de garage est à grande majorité composée de nervures de type :

  • horizontales

  • verticales

  • diagonales

  • inclinées à 90°

  • larges bandes verticales ou horizontales

Les décorations les plus élaborées sont à cassettes type encadrement. Vous pouvez aussi installer des hublots ou des inserts aluminium.


Forme de hublot pour garage


Pour les couleurs, le choix est extrêmement large, il dépendra surtout du matériau que vous employez. Certains présentent moins de possibilités que d’autres, à vous de voir. N’hésitez pas à demander conseil à votre fabricant (ou à nos conseillers techniques) pour visualiser tous les choix accessibles. Autre point important à souligner : renseignez-vous en mairie pour connaître les contraintes imposées par le PLU, Plan Local d’Urbanisme. Il pourrait y avoir des obligations de couleur à respecter.


Quelle motorisation pour une porte de garage ?

La motorisation intégrée

La motorisation est intégrée au coffre pour les portes de garage à enroulement. Ces critères de sélection sont identiques à ceux d’une motorisation de volet.


La motorisation à bras articulés

La motorisation à bras articulés est similaire à celle des motorisations de portail et ne convient qu’aux portes de garage avec ouverture à battant.


La motorisation déportée

La motorisation déportée est adaptée aux portes de garage basculantes et sectionnelles plafond. Il est nécessaire de prévoir un espace suffisant pour son installation, ce type de motorisation est à fixer au plafond.


L’automatisme d’ouverture peut être piloté grâce à un clavier à code ou une télécommande selon vos envies.


Comment se fait la prise de cotes pour une porte de garage ?

Une porte de garage se choisit en fonction de la configuration du garage, de l’espace disponible et du type d’ouverture souhaité. Certaines contraintes de construction peuvent impliquer un certain procédé d’ouverture sans que vous n’ayez le choix.


La prise de cote de votre porte de garage se fait dans l'ordre suivant :

  • mesurez le tableau soit l’encadrement de la porte

  • définissez la hauteur du linteau disponible – la retombée sous plafond

  • mettez les écoinçons – parties murales situées entre l’encadrement et le premier mur perpendiculaire

  • estimez la surface au plafond disponible en vue de toute ouverture verticale et/ou la surface latérale pour toute ouverture de côté

  • et prenez bien en compte les obstacles


13 vues0 commentaire

コメント


bottom of page